Un Polonais de 38 ans Accusé du meurtre de Chloé à Calais était sous le coup d’une condamnation dans son pays. Ce drame soulève la question du fonctionnement de la justice polonaise, et relance le débat sur la “double peine”