Sid Ahmed Ghlam avait manifesté son attrait pour les terres de jihad sur les réseaux sociaux. Portrait de ce jeune étudiant algérien arrêté par la police, qui le soupçonne d’avoir planifié un attentat et d’être lié à un meurtre.