Avec l’arrestation, dimanche, d’un homme soupçonné d’avoir préparé des attentats contre des églises, le champ des cibles potentielles d’attaques jihadistes a été multiplié par 14. Est-il possible de toutes les protéger ?