Le Français Serge Atlaoui ne fait pas partie de la prochaine liste des condamnés à exécuter qui sera publiée prochainement par Jakarta. Pour les autres détenus, la date des exécutions ne dépend plus que d’un ultime recours tenté par un Indonésien.