Cent-vingt-cinq procédures judiciaires concernant des dossiers terroristes sont aujourd’hui ouvertes en France. Quelque 113 personnes ont été placées en détention provisoire dans le cadre de ces enquêtes.