Luz, l’auteur de la une controversée du numéro de “Charlie Hebdo” qui avait suivi les attentats de janvier, a annoncé mercredi dans un entretien aux “Inrockuptibles” qu’il ne dessinerait plus le prophète Mahomet.