Après une décennie d’échec à l’exportation, le Rafale signe un nouveau succès commercial avec la vente confirmée de 24 avions de combat au Qatar, qui sera formalisée le 4 mai à Doha en présence de François Hollande.