Comme tous les ans, les syndicats ont appelé à une mobilisation contre les politiques d’austérité en Europe. Mais les vacances, le mauvais temps et la division des syndicats ont clairsemé les rangs des cortèges à travers la France.