Robert Ménard, maire de Béziers soutenu par le Front national, a expliqué lundi avoir des statistiques sur l’appartenance religieuse des enfants scolarisés dans sa commune, provoquant un tollé général. Le parquet de Béziers a ouvert une enquête.