La suspension de Jean-Marie Le Pen par les instances d’un Front national en quête de respectabilité ne sera pas forcément bénéfique pour le parti, tant la capacité de nuisance du leader d’extrême droite peut s’avérer redoutable.