La cour d’appel de Paris a validé jeudi la procédure de l’affaire des écoutes, dans laquelle Nicolas Sarkozy est mis en examen pour
corruption et trafic d’influence actifs et recel de violation du
secret professionnel.