Accueilli par Michel Martelly, François Hollande a annoncé mardi que la France apporterait un important soutien à la modernisation du système scolaire haïtien, sans faire d’allusion à la polémique sur la dette française en Haïti.