Le Français Gilles Le Guen, arrêté au Mali en 2013 pour avoir fait le jihad au sein d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, a été condamné, vendredi à Paris, à huit ans de prison ferme.