Six mois avant le début de la conférence de Paris sur le climat, des responsables chrétiens, musulmans, juifs et bouddhistes se sont réunis au Sénat pour élaborer un “texte de plaidoyer” et préparer une rencontre avec le président Hollande.