Devant l’opposition des riverains, le projet de “salle de shoot” qui devait initialement accueillir à titre expérimental des personnes toxicomanes boulevard de La Chapelle à Paris a été finalement déplacé non loin de l’hôpital Lariboisière.