L’ONU a annoncé mercredi l’ouverture d’une enquête externe indépendante pour déterminer si l’affaire des agressions sexuelles présumées d’enfants par des soldats français et africains déployés en République centrafricaine avait été bien menée.