Le procès de quinze membres de Forsane Alizza, groupuscule islamiste dissous en France par décret en mars 2012, s’ouvre lundi à Paris. La formation se revendiquait de la mouvance jihadiste et était connue pour ses actes de provocation.