Dans un rapport publié mardi, l’Unicef interpelle le gouvernement français pour ses manquements en matière de droits de l’enfant. Un mineur sur cinq vivrait sous le seuil de pauvreté dans l’Hexagone, dénonce l’agence de l’ONU.