Deux personnes soupçonnées d’avoir aidé Sid Ahmed Ghlam, un étudiant algérien qui fomentait des attentats à Villejuif, ont été mises en examen jeudi et écrouées. Les deux suspects nient avoir eu connaissance des projets de Ghlam.