Deux institutrices de Prunelli-di-Fiumorbu, en Haute-Corse, ont fait l’objet de menaces pour avoir voulu faire chanter leurs élèves en arabe lors de la fête de fin d’année scolaire. Une information judiciaire a été ouverte.