Le renseignement américain a placé sur écoute les présidents français Chirac, Sarkozy et Hollande, ainsi que leurs conseillers et collaborateurs, selon des documents de Wikileaks cités mardi par “Libération” et Mediapart.