Le premier face-à-face attendu entre les nombreuses plaignantes, victimes de prothèses mammaires défectueuses, et le fondateur de la société PIP a lieu à Marseille ce mercredi, jour d’ouverture du procès.