La France a dénoncé, mercredi, des “faits inacceptables” des services secrets américains au lendemain des révélations sur les écoutes de trois présidents de la République. La classe politique est en ébullition et demande des mesures de rétorsion.