La curiosité est un vilain défaut. Mais chez un espion, c’est une compétence professionnelle indispensable. Amis ou ennemis, peu importe. Être informé de tout, tout le temps, est une nécessité stratégique. Le tout est de ne pas se faire pincer.