Les révélations faites mardi sur les écoutes des présidents français par la NSA ne devraient pas endommager les relations diplomatiques franco-américaines. Et pour cause, la France est elle aussi engagée dans la guerre du renseignement.