Un homme de 35 ans, arrêté vendredi, est le suspect numéro un de l’attentat commis dans une usine à Saint-Quentin-Fallavier, dans le sud-est de la France. Il est connu des services de police pour ses liens avec une branche radicale de l’islam.