Un soldat français des forces spéciales, soupçonné d’attouchements sexuels sur deux fillettes au Burkina Faso, a été mis en examen par la justice française. Il participait à l’opération antiterroriste Barkhane, lancée début août au Sahel.