Des munitions et des explosifs ont été dérobés sur le site militaire de Miramas, dans les Bouches-du-Rhône. Une enquête a été ouverte pour vol avec effraction commis en bande organisée et introduction frauduleuse dans une enceinte militaire.