Le 10 juillet, un collectif d’Aubervilliers organise à Paris la “journée mondiale des femmes sans voile”. Une occasion pour ces militantes féministes et laïques de dénoncer ce qu’elles considèrent comme une domination patriarcale et sexiste.