Il y a 100 ans, le ramadan avait également lieu durant l’été. En pleine Grande Guerre, l’armée française avait dû s’adapter à la pratique religieuse de ses soldats musulmans. L’État-major avait donné des ordres pour faciliter la pratique du jeûne.