Quatre personnes ont été interpellées le 13 juillet dans le cadre d’une enquête sur un projet d’attaque terroriste contre des installations militaires françaises. Elles projetaient aussi de s’en prendre à un officier gradé.