Le projet d’attentat contre une installation militaire dans les Pyrénées-Orientales rappelle que les membres de l’armée française constituent l’une des cibles privilégiées des jihadistes. Explication.