L’attente se poursuit : alors qu’ils devaient statuer jeudi sur le sort du patient tétraplégique Vincent Lambert, les médecins du CHU de Reims ne se sont pas prononcés et vont saisir le procureur après avoir eu vent de “projets d’enlèvement”.