François Hollande a nié vendredi qu’un accord final ait été trouvé entre Paris et Moscou sur la somme que la France devra verser à la Russie en dédommagement de la non-livraison des navires Mistral.