Le plan japonais de relance du pays pour lutter, entre autres, contre le vieillissement de la population inclura de plus en plus de nouvelles technologies. Depuis Cyberdyne qui équipe l’aéroport de Haneda en solutions automatisées, jusqu’à l’hôtel Henn Na entièrement robotisé en passant par la banque Mizuho qui a embauché Pepper comme hôtesse d’accueil, les nouvelles technologies ont la part belle dans ce programme. C’est au tour de Honda de rentrer dans la danse.

Le constructeur automobile japonais a annoncé commencer le leasing de ses exosquelettes d’assistance en novembre. Le Honda Walking Device Assist (Appareil d’assistance à la marche) sera disponible dans certains hôpitaux et centres de réhabilitation. Il est déjà disponible depuis 2013 dans certains centre médicaux pour des tests cliniques. L’exosquelette devant être configuré et adapté à la démarche de son utilisateur, la présence d’un professionnel de la santé durant la mise en place de l’appareil est nécessaire.

Le Honda Walking Device Assist

L’exosquelette pèse 2,7 kilogrammes et possède une autonomie d’une heure. Il se porte au niveau des hanches et des cuisses. Il utilise les mêmes technologies que le robot Asimo de Honda. Il permet aux personnes de recouvrir l’usage des membres inférieurs en les assistant lors de la marche. L’exosquelette aide l’usager à soulever les genoux lors de la marche. Selon Honda, l’exosquelette permet aux utilisateurs de redévelopper les muscles de leurs jambes rendant l’expérience de la marche non-assistée plus facile.

Honda espère proposer 450 unités en leasing par an. Les appareils devraient coûter environ 330 € par mois.

Cet article Honda commence le leasing de ses exosquelettes est apparu en premier sur H+ Magazine.