Un séjour à l’hôpital n’a en général rien d’amusant. Et encore moins pour des enfants y passant la majorité de leur temps à cause de traitements contre un cancer. C’est la raison pour laquelle l’hôpital du Nebraska à Omaha a acheté un robot de téléprésence destiné à améliorer les conditions de vie des patients du service pédiatrique.

Le robot utilisé est un robot de téléprésence développé par l’entreprise Double Robotics. Il mesure entre 120 et 150 centimètres (la hauteur est ajustable à distance) et pèse environ 7 kilogrammes. Après 2h de temps de chargement, le robot a une autonomie de 8 à 10 heures selon l’utilisation. Le robot utilise un iPad, non fourni, comme système visuel et doit être connecté à Internet pour fonctionner.

Pour l’utilisation dans l’hôpital, le robot a été associé à des logiciels médicaux spéciaux. L’équipe pédiatrique l’a ensuite affublé d’une blouse blanche, d’un bandana autour du cou, d’un chapeau de cowboy et baptisé Dr Double. Dr Double a commencé ses rondes dans le service de pédiatrie où sont installés les enfants atteints d’un cancer. L’objectif est d’égayer le quotidien des enfants en leur permettant de voir un vrai robot. Les enfants ont également l’occasion de contrôler un robot qui se situe à des kilomètres de là, dans le siège de Calgary Scientific, à Calgary en Alberta.

Pour les enfants plus réticents à prendre part au programme, les chercheurs et médecins ont décidé d’utiliser des chiens. En pouvant interagir avec des animaux via un robot, les enfants retrouvent un univers connu, celui des animaux, et l’associe à une découvert, le robot. Les enfants peuvent, de plus, participer à une course de robots de téléprésence qui se déroule dans les locaux de Calgary Scientific. Pour Kyle Hall, le coordinateur du programme, “cela pourrait être le premier cas recensé dans lequel une course de barils robotique internationale a des effets bénéfiques sur les patients.”

Selon l’une des experts en pédiatrie de l’hôpital, Lisa Wallace-Spech, “les possibilités d’utilisation d’une technologie comme celle-ci sont complètement illimitées et cela nous met au défi et nous pousse à trouver de nouvelles façons d’engager les enfants.” Elle a remarqué en outre, que ce programme avait un intérêt particulier pour les patients du service pédiatrique en isolation.

Cet article Un robot de téléprésence pour égayer les enfants en hôpital est apparu en premier sur H+ Magazine.