L’homme placé en garde à vue mercredi dans l’enquête sur l’incendie mortel de la rue Myrha, à Paris, a été transféré jeudi à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police. L’enquête se poursuit.