Au lendemain de manifestations de soutien aux réfugiés, les initiatives se multiplient en France pour répondre à la crise migratoire en Europe. L’opinion publique, elle, reste en majorité hostile à ce que la France accueille des réfugiés.