Le Conseil constitutionnel a confirmé l’interdiction du service UberPop, enterrant les espoirs de la firme américaine Uber de réactiver en France son service de mise en relation entre chauffeurs amateurs et particuliers.