La France n’accueillera pas plus de 30 000 demandeurs d’asile, selon le Premier ministre Manuel Valls, qui était jeudi l’invité de l’émission “Des paroles et des actes” sur France 2.