Les chercheurs de la NASA ne sont pas les seuls à s’intéresser à Mars. Récemment, le PDG de SpaceX, Elon Musk a déclaré que pour rendre la planète habitable, la solution la plus rapide serait de faire exploser des charges thermonucléaire sur ses pôles afin de les faire fondre et de libérer les gaz qu’ils renferment pour pouvoir créer une atmosphère qui faciliterait la colonisation. Il existe aussi une deuxième méthode plus lente, qui consisterait à transporter des gaz à effet de serre depuis la terre pour les relâcher dans l’atmosphère martienne.

Toutefois, il semblerait qu’aucune de ces solutions ne soient viables, du moins selon Christopher Impey, un astronome de l’université d’Arizona. Selon lui, la seule méthode envisageable serait de rediriger des astéroïdes vers les pôles de Mars, de préférence les deux, pour les faire fondre. Car s’il est une chose sur laquelle Elon Musk et Christopher Impey sont d’accord c’est que pour réchauffer la planète rouge, il faut viser les pôles. L’explication est simple : Ils contiennent du dioxyde de carbone glacé, particulièrement durant l’hiver martien. Or, avec assez d’énergie, il est possible de libérer ces gaz dans l’atmosphère. En augmentant suffisamment le niveau de gaz carboniques dans l’atmosphère, il devient possible de la réchauffer en utilisant les gaz à effet de serre à notre avantage.

L'un des pôles de la planète rouge

Selon Christopher Impey, cette méthode nécessiterait l’équivalent de plusieurs milliers de têtes nucléaires ou un impact massif d’astéroïde. Cette dernière méthode présente un double avantage; celui de ne dégager aucune radiation et le fait que nous soyons déjà en train de développer la technologie pour y parvenir. Selon l’astronome, même si nous avions les moyens d’utiliser des têtes nucléaires, c’est une méthode à complètement oublier. Pour lui, “nous ferions un espèce de remake de Tchernobyl sur la totalité de la planète. Un nuage radioactif se propagerait sur la planète… créant un environnement dangereux pour toute personne s’y rendant.”

Il ne serait pas impossible de coloniser la planète radioactive, toutefois, les radiations infiltrerait le sol martien, ruinant les possibilités d’utilisation des matériaux locaux pour la construction et contaminant l’eau dans le sol, eau que les colonies pourraient utiliser pour la survie. Pour Christopher Impey, il est donc largement préférable d’utiliser des astéroïdes pour réchauffer la planète, d’autant que la NASA est en train de développer la technologie nécessaire pour capturer un astéroïde. La mission Asteroid Redirect (Redirection d’Astéroïde) de la NASA a pour objectif d’utiliser un robot pour récupérer un échantillon du corps céleste et le placer en orbite autour de la lune. Cela permettrait aux astronautes de l’étudier et éventuellement de le miner d’ici 2020.

Une tempête sur Mars

Cet article Pour coloniser Mars, la meilleure solution est de rediriger des astéroïdes vers ses pôles est apparu en premier sur H+ Magazine.