Bernard Tapie demande mardi à la cour d’appel de Paris réparation pour la revente d’Adidas par le Crédit Lyonnais, qu’il accuse de l’avoir floué au début des années 1990. Il devrait réclamer un peu plus d’un milliard d’euros.