Mis en cause pour escroquerie, Dominique Strauss-Kahn contre-attaque en portant plainte pour dénonciation calomnieuse, a annoncé samedi son avocat. L’enquête préliminaire de la première plainte visera toutefois à s’assurer que celle-ci est recevable.