L’homme de 19 ans, soupçonné d’avoir ouvert le feu et tué trois passants à Istres le 25 avril a été mis en examen pour assassinats samedi et incarcéré. Une centaine de personnes ont participé à une marche blanche sur les lieux du drame.