Les astronomes ont utilisé le Très Grand Télescope de l’ESO (le VLT) ainsi que divers radiotélescopes terrestres pour trouver et étudier une étrange paire d’étoiles constituée de l’étoile à neutrons la plus massive connue à ce jour autour de laquelle une naine blanche est en orbite. Cette nouvelle binaire, atypique, permet d’effectuer des tests jusqu’alors impossibles de la théorie de la gravitation d’Einstein – la relativité générale…