Alors que la classe politique se divise sur la question de la déchéance de nationalité, des responsables de la majorité ont évoqué la possibilité d’étendre la mesure à tous les Français. Un compromis qui semble toutefois impossible juridiquement.