Sur les réseaux sociaux, les internautes ont surtout retenu du dévoilement de la plaque commémorative pour les victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo une faute d’orthographe. Le nom du dessinateur Georges Wolinski a en effet été mal écrit.