Selon le procureur de Paris, des doutes persistent quant à la véritable identité de l’assaillant qui a attaqué un commissariat du 18e arrondissement parisien, jeudi. L’homme serait connu des services de renseignement mais sous un autre nom.