Un an après les attentats contre Charlie Hebdo et la prise d’otages de l’Hyper Cacher, France 24 est parti scruter les murs de Paris, pour voir si les hommages d’artistes ou d’anonymes étaient toujours visibles.