Quelque 2 500 migrants, qui campent sur un site insalubre à Grande-Synthe, dans le Nord, devraient déménager dans un mois vers un nouveau site aux normes internationales, a affirmé la mairie de cette commune proche de Calais lundi.